Δημοσίευμα

Aria. Le monde depuis le début - Résumé (αδημοσίευτο - γαλλικό)

Aria. Le monde depuis le début - Résumé

Dans la Grèce de Métaxas, lord Jonathan Lorimer, un archéologue britannique de renom, est porté disparu. Le jeune diplomate grec Stéfanos Mavroïdis revient de Londres chargé, entre autres, d’aider à le retrouver. Il accompagne dans ce but Christopher Alby, collègue et ami du disparu. Stéfanos est le descendant d’une grande famille aristocratique de Smyrne. Il s’installe de nouveau dans la villa familiale, dans le quartier du Musée archéologique, où il vit avec sa mère.

Chaque jour il suit son itinéraire habituel jusqu’au Ministère des Affaires Etrangères, puis de là monte très souvent jusqu’à l’Ecole Anglaise d’Archéologie à Kolonaki. Entre-temps la guerre a éclaté en Europe, tandis qu’à Athènes le ballet des espions et des diplomates s’intensifie entre les grandes puissances de l’époque. Le bruit se répand que le disparu a été victime d’un enlèvement par les Allemands. L’introuvable Jonathan se met peu à peu à hanter la vie de Stéfanos. Il se révèle que son cher oncle Hector, mort quelques années auparavant, était son très proche collaborateur. Stéfanos lui-même fait la connaissance et s’éprend de l’ancienne maîtresse de lord Lorimer, l’archéologue anglo-grecque Rosemary Leblanc, avec laquelle il vit les derniers mois de paix et d’insouciance. A l’été 1939 il la suit à Mycènes où il voit de près les fameuses fouilles dirigées par le professeur Alan Wace.

En parallèle sa relation avec Christopher Alby, Chris, évolue pour devenir une véritable amitié, dans une Athènes qu’il ressent germanophile et hostile à son égard.

Lorsque les Allemands envahissent la Grèce, ils trouvent tous trois refuge au Moyen-Orient. Au Caire, capitale d’une Egypte aux mains des Anglais, Stéfanos découvre une oasis de paix mais également un paysage politique malsain, où les tristes débris de la vieille Grèce complotent dangereusement en vue de leur retour triomphal dans la patrie après la guerre. Son amour pour Rosemary semble le seul élément stable. Pour elle, il accepte une mission secrète dans la Grèce occupée, avec pour objectif de protéger les antiquités mycéniennes, que la réapparition de Jonathan semble mettre en danger…

Une histoire qui parle de l’amour, mais aussi de la conscience politique sans compromis d’un homme qui vit à sa manière la tourmente des années 1939-1944. Un roman qui se penche sur la vie quotidienne des hommes qui ont vécu dans l’ombre des événements les plus bouleversants du 20e siècle.

Αναρτήθηκε από: Dimitris Stefanakis

Ο Δημήτρης Στεφανάκης γεννήθηκε το 1961. Σπούδασε νομικά στο Πανεπιστήμιο της Αθήνας. Έχει μεταφράσει έργα των Σολ Μπέλοου, Ε. Μ. Φόρστερ, Γιόζεφ Μπρόντσκι, Προσπέρ... Διαβάστε περισσότερα...

Comments - Σχόλια

Share this Post:

Συνεχίστε την ανάγνωση...